John-Bost - la cité utopique Agrandir l'image

John-Bost - la cité utopique

978-2-8765-7021-4

Nouveau

John Bost - La cité utopique, Michel Baron, La Cause 1998, 334 p., 14.50 euros

Plus de détails

14,50 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

John Bost, pasteur, accueillit pendant 37 ans à La Force "les plus exclus" dans une perspective explicitement évangélique où l'accent est mis sur la singularité de chacun. Le principal de son oeuvre s y réalisa. A sa mort, il laissait 9 pavillons : 1848 La Famille (réadaptation); 1855 Bethesda (secteur malades mentaux valides); 1858 Siloé (secteur malades mentaux valides); 1862 Eben-Hezer (milieu protégé); 1867 Bethel (secteur malades mentaux valides); 1875 Le Repos (secteur de cure pour personnes âgées); 1876 La Retraite (secteur géronto-psychiatrie); 1878 La Miséricorde (secteur géronto-psychiatrie); 1881 La Compassion (secteur malades mentaux dépendants). Mais il laissait surtout une orientation, un sens, un état d'esprit qui vont demeurer jusqu'à nos jours. Etrange orientation faite d'utopie et de modernité ... L'activité de la Fondation John-Bost consiste aujourd'hui à accueillir plus de 1000 résidants (souvent sur de longues périodes), handicapés moteurs et malades mentaux. Depuis sa naissance en 1848, elle n'a cessé d'évoluer en fonction des changements continuels intervenus dans la manière de soigner la maladie mentale, tout en conservant l'esprit d'origine : rester ouvert sur l'extérieur en évitant l'anonymat et l'uniformité.

Avis

Pas de commentaire client pour le moment

Donnez votre avis

John-Bost - la cité utopique

John-Bost - la cité utopique

John Bost - La cité utopique, Michel Baron, La Cause 1998, 334 p., 14.50 euros

Donnez votre avis

12 autres produits dans la même catégorie :